Premiers soins en santé mentale communauté des vétérans (virtuelle)

Prendre soins des autres matériel d'apprentissage

Vous devez être inscrit et connecté pour accéder aux documents.

La Commission de la santé mentale du Canada rapporte qu’un Canadien sur 5 aura un problème de santé mentale ou lié à l’usage de substances dans une année donnée.

Parmi les vétérans des forces armées canadiennes (FAC) régulières (et non la réserve), la prévalence de santé mentale assez bonne/déficiente rapportée était plus du double de cette rapportée par le grand public en 2013. Parmi les anciens membres de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), 41,7 % des demandes d’invalidité de longue durée étaient liées à une condition de santé mentale en 2014.

Contrairement au grand public, les vétérans militaires et de la GRC ont été formé à porter des armes et sont beaucoup plus susceptibles d’avoir vécu ou entendu parler de situations traumatisantes en cas de devoir administratif. Le combat, les missions de maintien de la paix et d’autres situations ont coûté très cher à certains anciens combattants, entraînant de grands traumatismes de stress opérationnel.

Le personnel militaire développe une identité bénéfique pendant le service, mais pendant la transition à la vie civile, les vétérans font face au défi d’intégrer leur identité civile et leur identité militaire. Ceux qui trouvent de nouveaux groupes sociaux, qui s’y adaptent et qui s’y identifient tendent à obtenir un bon bien-être. Pour environ 32 % des vétérans, cela est assez difficile et un soutien en santé mentale est nécessaire.

Nous espérons que les vétérans et leurs familles pourront devenir plus à l’aise au moment de demander de l’aide pour tout ce qui touche au bien-être mental, ce qui n’est pas si différent de demander de l’aide à votre équipe pendant le service actif.

Nous en savons souvent beaucoup sur la maladie physique, mais la plupart des personnes ont moins de connaissances sur les problèmes de santé mentale ou liés à l’usage de substances. Ce manque de compréhension mène souvent à la peur et à des attitudes négatives envers ceux qui vivent avec ces problèmes. Cela empêche les personnes de demander de l’aide pour elles-mêmes, et d’apporter du soutien approprié aux personnes qui les entourent.

Objectif de la formation

Cette formation vise à vous préparer à appliquer efficacement les gestes de PSSM lorsqu’une personne connaît un déclin de son bien-être mental ou une crise de santé mentale. Ce n’est pas une formation pour devenir thérapeute ou apporter du soutien en continu. Elle n’est pas non plus conçue pour les participants qui sont en train de connaître un problème grave de santé mentale.

Objectif de la formation

Les Premiers soins en santé mentale (PSSM) constituent l’aide apportée à une personne qui pourrait connaître un déclin de son bien-être mental ou vivre une crise de santé mentale.

Les participants à cette formation apprendront :

  • Reconnaître les signes ou changements de comportement qui peuvent indiquer qu’une personne connaît un déclin de son bien-être mental ou une crise de santé mentale ou liée à l’usage de substances, surtout dans la communauté des vétérans.
  • Avoir des conversations qui encouragent la personne à :
    • vous parler du déclin de son bien-être mental.
    • discuter des soutiens qui pourrait l’aider à se rétablir à un meilleur bien-être mental.
    • accéder à ces soutiens.
  • répondre par des gestes utiles en cas de crise.
  • prendre soin de vous en utilisant les gestes de PSSM pour gérer votre propre bien-être mental.
Not Enrolled

Cours comprend

  • 1 Module
  • 13 Chapitres
  • 1 Quiz